UNE ÉTUDE À VENIR SUR L’USAGE DE L’AUTOTEST DU VIH EN FRANCE

ACTUALITÉS | 4 décembre 2017

Mariane Gilbert

L’autotest du VIH, disponible en France depuis 2015 en pharmacie, permet, à l’aide d’une  microgoutte de sang, de se dépister soi-même où et quand on le veut. Ce système permet d’obtenir le résultat en 15 minutes. Cet autotest s’adresse principalement aux gens qui ne veulent pas se déplacer dans un centre de dépistage par crainte de se faire questionner sur leur sexualité ou d’être stigmatisés, ou qui ne vivent pas à proximité d’un centre de dépistage. Les coûts à défrayer de 20 à 30 euros sont cependant un frein à l’accessibilité du produit, de même qu’une disponibilité non certaine de ce produit dans les pharmacies.

 

Le dépistage du VIH est un enjeu important considérant que près de 20 % des personnes séropositives ne connaissent pas leur statut et peuvent ainsi être, à leur insu, responsables de transmission du virus.

 

Une étude qualitative de l’ANRS, France Recherche Nord & Sud Sida-HIV Hépatites, est en cours afin de mesurer si le nombre de personnes séropositives et qui l’ignorent a diminué. Celle-ci doit s’achever en décembre mais l’on sait déjà que sur, les 4800 personnes sondées la moitié, n’ont pas fait de dépistage dans les douze derniers mois et que 17 % n’en ont jamais fait.

 

Référence

http://www.lemonde.fr/sante/article/2017/12/01/sida-l-autotest-un-moyen-de-depistage-pratique-mais-encore-mal-connu_5223033_1651302.html

 

Source

Non applicable

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés