LES FEMMES EN POLITIQUE : RÉSULTATS D’UNE ENQUÊTE DE LA PRESSE CANADIENNE

ACTUALITÉS | 6 décembre 2017

Un sondage a été mené auprès de 18 députées et 6 femmes ministres de l’Assemblée nationale au sujet de la place des femmes en politique ainsi que sur la présence d’inconduites sexuelles dans ce milieu.

 

Selon les résultats, plus de la moitié d’entre elles croient que la parité entre les hommes et les femmes en politique ne sera jamais atteinte ou encore qu’elle pourrait l’être, mais pas avant 100 ans.

 

Ces femmes se sont prononcées sur les principales barrières qu’elles observent dans l’accès des femmes à des postes de politiciennes. Les obligations familiales arrivent au premier rang, suivi du manque de confiance en soi, du manque d'intérêt des femmes pour la politique et finalement « le cynisme ambiant envers la politique et ceux qui la pratiquent. »

 

La majorité des femmes interrogées (79 %) se considère comme féministe et 67 % de ces élues croient également qu’il est plus difficile pour une femme d’accéder au pouvoir politique. Elles affirment majoritairement que les partis devraient se mobiliser pour rendre la politique plus invitante pour les femmes, mais elles préfèreraient ne pas implanter de règle qui imposerait un ratio égal d’hommes et de femmes. Selon elles, le concept de « zone paritaire » de 40 % de candidates féminines serait suffisant, car elles ne veulent pas devenir des élues choisies simplement pour remplir un quota.

 

Finalement, le sondage permet également de constater, sans surprise, que le milieu de la politique est aussi très touché par les problématiques de harcèlement sexuel. C’est 63 % des répondantes qui ont affirmé avoir été victimes de telles inconduites, souvent de façon répétée.

 

La ministre de la Condition féminine, Hélène David, a réagi à la nouvelle en disant que « l'important, pour les victimes, c'était d'agir, de parler haut et fort. Ce problème touche tout le monde, dans tous les milieux de travail ». Elle rappelle également que, d’ici la fin du mois, doit se tenir un forum sur les violences sexuelles qui, espère-t-on, devrait aider à trouver des solutions.

 

Référence

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201712/04/01-5145872-egalite-hommes-femmes-a-lassemblee-nationale-scepticisme-des-elues.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_politique_2275309_section_POS3

 

Source

Non disponible

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés