DES FEMMES TRANS* INDONÉSIENNES FORCÉES À SE COUPER LES CHEVEUX ET S’HABILLER EN HOMME

ACTUALITÉS | 2 février 2018

Claudelle Nielly-Thibault

La police de la province d’Aceh, en Indonésie, a fait plusieurs descentes dans des salons de beauté pour arrêter les femmes transgenres qui les fréquentaient. Les autorités leur ont ensuite coupé les cheveux contre leur gré, les ont obligées à revêtir des habits masculins et on a exigé d’elles qu’elles parlent avec « une voix d’homme ».

 

Selon les policiers, cette rafle aurait eu lieu après que des mères de famille se soient plaintes de ces individus transgenres qui importuneraient leurs fils. Le chef de la police locale se serait plaint de leur présence grandissante et aurait ajouté qu’il espérait que cette « maladie sociale » puisse être arrêtée.

 

Il faut mentionner qu’Aceh est la seule province d’Indonésie à toujours appliquer la loi islamique. Des arrestations ont souvent lieu lorsque des citoyens sont soupçonnés d’homosexualité.

 

L’organisme Amnesty International qualifie ces pratiques de cruelles, dégradantes et inhumaines. Elle déplore également l’hostilité grandissante envers les personnes LGBT dans cette région. Des activistes provenant du reste de l’Indonésie ont également condamné ces actions qui vont à l’encontre des obligations du pays envers les droits de la personne.

 

Références

http://www.bfmtv.com/international/indonesie-la-police-arrete-des-femmes-transgenres-et-leur-coupe-les-cheveux-1360807.html

https://www.huffingtonpost.com/entry/indonesia-transgender-women-detained_us_5a708cbfe4b0a52682ffc4f4

 

Source

Non applicable

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés