ONTARIO : DES GENS SE SENTENT AGRESSÉS PAR DEUX PRÉDICATEURS DE RUE

ACTUALITÉS | 19 février 2018

Marion Brodeur-Laperrière

À London, deux hommes aux convictions religieuses rigides font l’objet d’une enquête policière qui fait suite à de nombreuses plaintes reçues par les passants et encore davantage les passantes. En effet, ces deux individus se tiennent depuis plusieurs mois sur le même coin de rue de la ville de London avec des pancartes et des micros pour être certains de faire passer leur message religieux. Toutefois, celui-ci est loin de prôner la paix, l’amour et l’acceptation. À vrai dire, ils émettent des commentaires déplacés à l’endroit des gens qui passent, disant par exemple aux femmes qui portent des pantalons qu’il s’agit d’une perversion, que ça les transforme en homme et que c’est le genre de choses qui mènent à la parade de la fierté gaie.

 

Considérés malgré tout comme une zone grise entre liberté d’expression et harcèlement par les autorités, les actes et les paroles des deux hommes sont au contraire dénoncés par le maire de London et un organisme local d’aide aux victimes d’agressions sexuelles. Leurs propos haineux et offensants s’inscrivent dans une branche de l’évangélisme qui rejette complètement tout ce qui s’oppose aux préceptes de la religion protestante, notamment l’homosexualité et l’avortement. Le propre de ce mouvement, très politique et qui a influencé la montée du fondamentalisme religieux aux États-Unis, est l’interprétation des doctrines religieuses.

 

Référence

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1083926/precheurs-propos-haineux-derangent-london

 

Source

Non applicable

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés