JUSTIN TRUDEAU PROPOSE UN CONGÉ DE PATERNITÉ NATIONAL INSPIRÉ DU MODÈLE QUÉBÉCOIS

ACTUALITÉS | 22 février 2018

Claudelle Nielly-Thibaul

Alors que le dévoilement du plan fédéral pour de futures réformes des congés parentaux approche à grands pas, le premier ministre Justin Trudeau a affirmé qu’un congé pour les pères (et autres parents n’ayant pas porté l’enfant) permettrait de renverser le stéréotype voulant que ce soit la femme qui doit s’occuper du nouveau-né. Cette perception serait l’une des barrières qui bloquent l’accès à l’emploi des femmes.

 

En effets, la littérature suggère que les femmes en âge d’avoir des enfants sont souvent discriminées lors de la recherche d’emploi, même si cette pratique est illégale en vertu de la Loi canadienne sur les droits de la personne.

 

Des experts ont proposé un congé parental national semblable à celui du Québec. En effet, dans la province, les pères ont droit à des prestations pouvant atteindre 70 % de leur salaire pour une durée de 5 semaines maximum. Ce congé semble être très populaire au sein de la population puisque, en 2016, 80 % des pères y avaient recours ou avaient l’intention de le faire.

 

Les conseils des experts vont encore plus loin, on suggère d’augmenter le montant alloué aux parents qui choisissent le congé parental de 18 mois et créer un congé parental de 18 mois qui serait encore plus avantageux pour les familles à faible revenu. D’autres proposent aussi l’option de donner ce congé parental à un proche qui n’est pas un «pourvoyeur principal de soins», par exemple, un des grands-parents.

 

M. Trudeau a également fait savoir que le congé parental, peu importe le modèle choisi, devrait être accessible aux partenaires de même sexe ou transgenres.

 

Référence

https://www.lenouvelliste.ca/affaires/ottawa-serait-tente-par-le-modele-quebecois-de-conges-parentaux-5806e79948e501aec6b7dc819ce1eabf

 

Source

Non disponible

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés