DÉNONCIATIONS D’AGRESSIONS SEXUELLES RÉVISÉES À GATINEAU ET À OTTAWA

ACTUALITÉS | 9 janvier 2018

Emmanuelle Despaties Nguyen

Pendant ce mois-ci, afin de passer en revue toutes les plaintes d’agressions sexuelle qui ont été déclarées non fondées dans les trois dernières années, des groupes d’aide travaillant auprès des victimes d’inconduites sexuelles coopèreront avec les forces de l’ordre. Il s’agit de s’assurer que toutes les dénonciations ont été étudiées avant que les dossiers soient fermés d’une façon permanente.

 

Mario Harel, le directeur du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) raconte : « On s'est rendu compte qu'il y avait beaucoup d'incohérence dans le classement des dossiers. Donc, il y a comme un ménage qui a été fait ». Mario Harel affirme que les policiers pourraient adapter leurs pratiques de travail auprès des victimes face au climat de l’entrevue, des questions posées, du temps écoulé entre l’agression et la rencontre, et plus encore.

 

Le chef de police insiste : « Est-ce qu'on a rencontré la victime trop vite ? Est-ce qu'on a attendu trop longtemps ? Est-ce qu'on a posé une mauvaise question qui a fait qu'elle s'est refermée sur elle-même ? Ce sont tous des facteurs que les organismes vont pouvoir regarder face à notre travail et qui vont nous permettre de nous améliorer ».

 

Par le fait même, le but de ces révisions de dossiers est également de redonner confiance aux victimes face au système judiciaire.

 

Josée Guindon, la gestionnaire au CALACS francophone d’Ottawa, s’exprime : « C'est vraiment d'améliorer l'accès à la justice pour les femmes victimes d'agression sexuelle. Donc, d'améliorer le processus. […] C'est un droit de déposer une plainte à la police et [il faut] que les femmes puissent utiliser ce droit-là, parce que présentement, elles ne l'utilisent pas ».

 

 

Référence

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1076165/agressions-sexuelles-des-plaintes-jugees-non-fondees-seront-revisees-a-gatineau-et-a-ottawa

 

Source

Non applicable

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés