PARIS VEUT REDEVENIR UNE CAPITALE LGBTI FRIENDLY

ACTUALITÉS | 14 juin 2017

Claudelle Nielly-Thibault

Un rapport regroupant 52 recommandations aurait été remis entre les mains de la mairesse de Paris afin que la capitale puisse être plus attrayante pour les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres et intersexuées, notamment les touristes.

 

Intitulé « Paris, ville phare de l'inclusion et de la diversité », ce document vise à renverser la baisse de popularité de la ville chez les minorités sexuelles. « Marche des Fiertés distancée par d'autres villes comme Tel Aviv ou Madrid, recul de l'identité militante du quartier du Marais, tissu associatif pas assez visible » sont nommés comme étant des phénomènes qui contribuent à cette perte d’attractivité.

 

Certaines recommandations visent la lutte contre la discrimination, mais beaucoup sont en lien avec des événements. On suggère notamment le financement d’un char pour la Marche des Fiertés, l'organisation d'un événement annuel lors de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie ainsi qu’un concours de beauté pour élire « Miss et Mr trans ». On suggère également que le drapeau arc-en-ciel soit suspendu sur des monuments tels que la tour Eiffel et sur toutes les mairies d’arrondissement.

 

Selon l’auteur du document, « le tourisme peut aussi faire office d'outil privilégié pour une ville plus inclusive. » C’est pourquoi il invite les Parisiens à faire la promotion d’une offre touristique «  LGBTI friendly » ainsi qu’un label pour identifier ces endroits.

 

Pour ce qui est de la lutte contre la discrimination, on propose de soutenir la création d'une cellule d'accueil spécialisée pour les victimes de violences et de discriminations. On préconise aussi d’organiser des campagnes de sensibilisation dans les lieux fréquentés par la communauté LGBTI pour encourager la dénonciation des agressions.

 

Finalement, un dernier volet, le volet mémoire, pourrait s’actualiser par la création d’un musée des histoires LGBTI et un monument à la mémoire des victimes. De plus, certains parcs, rues et stations de métro pourraient être renommés en l’honneur de personnalités LGBTI.

 

Référence

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/comment-paris-pourrait-redevenir-la-capitale-du-tourisme-lgbt_1917455.html

 

Source

Non applicable

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés