ACCUSÉS D’ABUS SEXUELS, 600 CASQUES BLEUS CONGOLAIS QUITTENT LA CENTRAFRIQUE

ACTUALITÉS | 22 juin 2017

Paméla Plourde

Ce mercredi, l’ONU annonçait que près de 600 Casques bleus congolais devaient quitter la Centrafrique après avoir fait face à des accusations d’abus sexuels et de manquements où il y aurait un « problème systémique de contrôle ».

 

Le général sénégalais Balla Keita, chef militaire de la MINUSCA, avait déjà envoyé six lettres de blâme dans lesquelles il réprimandait le commandant du contingent congolais au sujet de présumés sévices sexuels. De plus, ce dernier signale un manque de discipline et un trafic de carburant au siège de l’ONU.

 

Rappelons le, des allégations d’abus sexuels et d’exploitation avaient déjà été la source d’un rapatriement de 120 soldats du même contingent congolais l’année dernière.

 

Malgré ces accusations, un groupe plus restreint de policiers congolais resteront tout de même en Centrafrique pour poursuivre la mission de l’ONU, qui, à la base, a été mise sur pied pour aider le pays à retrouver une stabilité.

 

Référence

http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/501809/les-casques-bleus-congolais-accuses-d-abus-sexuels-vont-quitter-la-centrafrique

 

Source

Non-applicable

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés