ACCUSÉE D’INFANTICIDE, ELLE DEVRA PASSER UN TEST DE GROSSESSE AUX SIX MOIS

ACTUALITÉS | 2 mars 2018

Une mère de trois enfants qui reconnaît avoir tué son nouveau-né en 2016 devra passer un test de grossesse aux 6 mois, purger 20 mois dans la communauté et passer trois ans en probation.

 

Cette décision inusitée veut prévenir une autre grossesse dans le déni de la part de cette Montréalaise de 43 ans. Si elle veut poursuivre sa grossesse, elle pourra le faire. La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) estime qu’elle ne représente pas un risque pour ses enfants. De plus, les chances de récidive sont faibles.

 

L’article 233 décrit l’infanticide ainsi : « Une personne du sexe féminin commet un infanticide lorsque, par un acte ou une omission volontaire, elle cause la mort de son enfant nouveau-né, si au moment de l'acte ou de l'omission elle n'est pas complètement remise d'avoir donné naissance à l'enfant et si, de ce fait ou par suite de la lactation consécutive à la naissance de l'enfant, son esprit est alors déséquilibré. »

 

Référence

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1086510/mere-infanticide-test-grossesse-six-mois

 

Source

Non applicable

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés