UNE CÉRÉMONIE DES OSCARS POLITISÉE

ACTUALITÉS | 6 mars 2018

À la suite des événements hollywoodiens tels que le Golden Globes – durant lequel des personnes d’influence se sont habillées en noir pour souligner leur solidarité avec les victimes d’agression sexuelle – ou bien encore durant les Grammys, – événement où des roses blanches ont été portées pour dénoncer le harcèlement et pour promouvoir l’égalité –, les Oscars de dimanche passé ont également fait preuve de fraternité.

 

Aux Oscars, dans les discours plutôt que par des symboles vestimentaires visibles, sont ressortis les mouvements #MoiAussi et #Time’sUp, mouvements post-Weinstein qui symbolisent l’émancipation des femmes.

 

Mira Sorvino, une des premières victimes de l’affaire Harvey Weinstein à avoir témoigné publiquement, affirme : «Je veux que les gens sachent que ce mouvement ne s'arrête pas ». Elle rajoute : « Nous avançons jusqu'à parvenir à une société égalitaire, dans laquelle les femmes sont en sécurité ». Présentement l’actrice soutient, devant le parlement de la Californie, la présentation d’un texte de loi anti-discrimination.

 

Mme Sorvino souligne : « Nous voulons mettre à profit notre activisme et notre pouvoir pour changer les choses pour toutes les femmes, partout, où qu'elles travaillent ».

 

« Ce qui fait que ce moment est spectaculaire, c'est que, enfin, le monde arrive à entendre », dit Ashley Judd, une autre victime de Weinstein.

 

Lors de cette soirée, plusieurs discours et vidéos ont appuyé les mouvements qui promeuvent la prise de parole des femmes et de l’égalité des sexes.

 

 

Référence

http://www.tvanouvelles.ca/2018/03/04/le-tapis-rouge-des-oscars-2018

 

Source

Non applicable

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés