UN TRIBUNAL EXCLUSIF AUX CAUSES DE VIOLENCES SEXUELLES ET CONJUGALES?

ACTUALITÉS | 12 mars 2018

Le Parti Québécois (PQ) considère qu’il est du devoir des figures politiques de s’engager contre les violences sexuelles et conjugales et qu’il faut apporter des modifications au système juridique. Dans le cadre de la Journée internationale des femmes et en continuité avec le mouvement #moiaussi, la porte-parole du PQ a affirmé que si ce parti emporte les prochaines élections, il s'engage à créer une Chambre exclusive pour les causes de violences sexuelles et conjugales à la Cour du Québec s’il emportait les prochaines élections. La porte-parole a toutefois spécifié que la discussion était possible avec les autres partis, amenant l’idée au-delà des questions de pouvoir et appuyant sur l’importance de donner la place aux victimes.

 

D’ailleurs, un tribunal semblable existe en Afrique du Sud, spécialisé en infractions sexuelles sexistes. Depuis sa création, le nombre de condamnations pour infractions sexuelles aurait significativement augmenté.

 

Au Québec, au niveau du système de justice, il existe à certains endroits des unités policières spécialisées en violences sexuelles. D’après la porte-parole du PQ, chaque corps policier devrait compter une telle unité dans ses rangs afin que les victimes de violences sexuelles et conjugales puissent être reçues et traitées adéquatement.

 

Référence

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201803/09/01-5156674-le-pq-veut-creer-un-tribunal-pour-les-violences-sexuelles-et-conjugales.php

 

Source

Non applicable

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés