AIDER LES TRAVAILLEUSES DU SEXE À DÉCLARER LEURS REVENUS

ACTUALITÉS | 20 mars 2018

Les travailleuses du sexe, étant des personnes dont les droits et devoirs sont flous, un organisme de Vancouver veut aider ces travailleuses en les informant, en cette période des déclarations de revenus pour les impôts.

 

En ligne, on peut y retrouver des conseils que le groupe PACE offre sur des questions telles que :

 

- Comment remplir une déclaration de revenus ;

- Quelles déductions peut-on réclamer ;

- Quelles sont les dépenses reliées au travail ;

 

Laura Dilley, directrice du groupe PACE, affirme qu’au Canada, la prostitution est une zone grise : « Offrir des services du sexe est légal, mais acheter ces services ne l’est pas ».

 

Mme Dilley  ajoute que plusieurs travailleuses du sexe ne collaborent pas au régime de pension par crainte de remplir conformément leur rapport d’impôts.

 

Dans les indications mises sur Internet par PACE et lors de l’atelier, Laura Dilley insiste sur le fait que par la loi, l’Agence du revenu Canada se voit obliger de ne pas partager les données sur les Canadiens à d’autres institutions (par exemple aux policiers) en ce qui concerne des informations sur la vie privée des individus.

 

Cet atelier sur les déclarations de revenus créé pour les travailleuses du sexe se donne pour la deuxième fois cette année. Depuis l’an dernier, les conseils publiés en ligne ont été visionnés 2 000 fois.

 

 

Référence

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1089440/pace-prostituees-impots-conseils-atelier-laura-dilley-travailleuses

 

Source

Non applicable

 

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés