UN BUDGET ALLOUÉ À L’UDA ET À L’INIS POUR COMBATTRE LES INCONDUITES SEXUELLES

ACTUALITÉS | 26 mars 2018

Dans le milieu culturel, il peut être très difficile pour les victimes d’inconduites, de harcèlement et d’agressions sexuelles de dénoncer leur bourreau. C’est comme un petit village : tout le monde se connaît. Le fait d’être à contrat ajoute à cette difficulté.

 

À la fin de 2017, le gouvernement du Québec promettait d’investir 25 millions de dollars pour contrer l’inconduite sexuelle en général. À la fin de la semaine dernière, c’est 900 000 $ qui ont été attribués spécifiquement au milieu de la culture via l’Union des artistes (UDA) et l’INIS (Institut national de l’image et du son). Leurs mandats : prévention et accompagnement. Des formations seront offertes à toute personne du milieu afin d’apprendre comment prévenir et agir dans des contextes d’agression et de harcèlement. Pour ce qui est de l’accompagnement, en partenariat avec Juripop, une avocate devrait être embauchée d’ici quelques mois pour offrir du soutien et des conseils aux victimes. Évidemment, l’objectif ultime est que ses services ne soient plus nécessaires.

 

Référence

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1091187/inconduites-sexuelles-milieu-culturel-denonciations-harcelement-sexuel

 

Source

Non applicable

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés