TORONTO : ACCEPTER OU REFUSER LA POLICE DANS LE DÉFILÉ DE LA FIERTÉ?

ACTUALITÉS | 2 avril 2018

En 2016, le mouvement Black Lives Matter avait demandé que la police soit retirée de la parade de la fierté torontoise, l’accusant de racisme. Lors de l’édition de l’année suivante, le chef Mark Saunders avait choisi de ne pas faire participer la police de nouveau. Toutefois, cette année, le chef policier a changé d’avis et a demandé que les corps policiers fassent partie du défilé : une demande qui divise les opinions.

 

Parmi les personnes qui s’y opposent, divers arguments sont nommés. Pour plusieurs, le fait de voir la police en uniforme au sein du défilé rappelle la brutalité policière envers la communauté LGBTQ+ lors des événements de New York, en 1969. La discrimination de la police envers cette même communauté ainsi qu’envers les Noirs et les Autochtones est également nommée. La relation de confiance, dit-on, doit d’abord être rebâtie, ce qui n’est pas gagné d’avance si on regarde la manière dont a été traitée l’affaire MacArthur avec la disparition et du meurtre de Torontois gais.

 

À l’inverse, certaines personnes voient cette demande comme une preuve de bonne volonté et rappellent que la police travaille tout de même au bien de toute la population. Pour le moment, le comité d’organisation du défilé a choisi de ne pas se prononcer; la liste officielle des personnes présentes au défilé n’étant pas publiquement annoncée avant juin.

 

Référence

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1092098/la-police-de-toronto-aimerait-cette-annee-participer-au-defile-gai

 

Source

Non applicable.

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés