GRINDR ACCUSÉ DE NE PAS PROTÉGER SUFFISAMMENT LES DONNÉES DES UTILISATEURS

ACTUALITÉS | 5 avril 2018

Grindr, l’application de rencontre entre homosexuels la plus populaire au monde, se retrouve dans un scandale après qu’un chercheur pour l'ONG norvégien SINTEF ait montré que deux compagnies faisant affaire avec Grindr auraient eu accès aux données personnelles des utilisateurs. Le problème est d’autant plus grave que le site recueille des informations sur le statut sérologique, l’adresse courriel et les données GPS des usagers.

 

Les deux compagnies en cause sont Apptimize et Localytics, des entreprises qui devaient seulement servir à améliorer l’application. Cependant, l’analyse du SINTEF aurait aussi découvert que l’application partage plusieurs informations (mais pas le statut sérologique) à des entreprises publicitaires dans un format facilement piratable.

 

Selon le pays d’où proviennent les utilisateurs, ce manque de protection de la vie privée peut se révéler dangereux, surtout si l’homosexualité n’y est pas légale ou s’il y a beaucoup d’homophobie au sein de la population.

 

L’association AIDES qui lutte contre le VIH exhorte dorénavant la population à boycotter l’application même si Grindr a annoncé l’arrêt du partage de ces informations.

 

Référence

https://www.buzzfeed.com/azeenghorayshi/lapplication-grindr-partage-le-statut-vih-de-ses?utm_term=.jwJeBwanV#.qh1zO1Dnq

 

Source

https://twitter.com/assoAIDES/status/981117326866214912

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés