RÉACTION DE L’UQAM À LA SUITE D’UNE AGRESSION SEXUELLE ENTRE SES MURS

ACTUALITÉS | 20 avril 2018

À la suite d’une agression sexuelle entre les murs de l’UQAM samedi dernier, les étudiants et étudiantes de l’université ont reçu un courriel de l’administration où elle donne sa version des faits.

 

Samedi dernier, au matin, une étudiante pratiquait sa présentation orale dans un local de l’UQAM après avoir brièvement parlé avec un jeune homme qui semblait avoir ensuite quitté les lieux. Celle-ci l’a cependant vu passer à quelques reprises devant la porte vitrée et lorsqu’elle a ouvert la porte pour savoir ce qu’il voulait, elle a vu qu’il était en train de se masturber. Elle lui a dit qu’elle allait appeler la sécurité, ce à quoi il a répondu en la poussant dans le local et en l’agressant sexuellement.

 

L’UQAM, dans son courriel, mentionne être une université « urbaine, ouverte et accessible, où transite des dizaines de milliers de personnes tous les jours, et elle doit le demeurer. Cette situation entraîne toutefois des problématiques particulières auxquelles nous sommes très attentifs. L’université est soucieuse d’assurer aux membres de sa communauté un environnement sécuritaire et elle prend les moyens appropriés en ce sens. » Bien que la transparence dans ce dossier soit primordiale, il est possible de se demander à quel point l’université ne fait que se protéger de la réplique possible des étudiants et étudiantes.

 

Référence

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1095946/jeune-homme-admet-agression-sexuelle-etudiante-uqam

 

Source

Non applicable

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés