LA SITUATION DES HOMMES DANS DES EMPLOIS TYPIQUEMENT FÉMININS

ACTUALITÉS | 3 mai 2018

Contrairement aux femmes qui peuvent vivre des difficultés lorsqu’elles choisissent des professions typiquement masculines, les hommes qui choisissent des secteurs où leur genre est minoritaire sont souvent favorisés selon Séverine Rey, une professeure suisse qui mène actuellement une étude sur les choix professionnels minoritaires selon le sexe.

 

Elle explique que, malgré des débuts parfois difficiles dans la profession, alors qu’on leur appose des étiquettes comme « déviants », « pédophiles » ou « homosexuels », il est reconnu que leur ascension professionnelle se fait souvent plus rapidement que celle de leurs collègues féminines.

 

Par exemple, si un homme engagé dans un service de garde peut faire l’objet de soupçons de la part des parents qui ne voudront pas qu’il change leurs enfants, il est reconnu qu’à long terme il a plus de chance d’être embauché. En effet, ces milieux sont souvent ouverts à un équilibre entre les sexes des intervenants et considérant le peu de candidatures masculines, les hommes reçoivent généralement plus de réponses positives.

 

Aussi, ces hommes auraient plus de chances d’atteindre un poste de direction et un meilleur salaire que les femmes du même domaine. Jacques Chapuis, qui dirige une école de soins infirmiers a mené une étude qui démontre que des 12 % d’infirmiers qui travaillaient dans sa région, 46 % avaient des postes à responsabilité. Il explique cet écart par deux facteurs : «La grossesse tout d’abord, qui intervient à l’âge où les premiers postes de cadres sont proposés. Ensuite, l’éducation. Les femmes sont conditionnées à l’introspection, elles se demandent si elles méritent vraiment de diriger ou si elles sont suffisamment formées pour cela. Les hommes ne se posent pas de questions.»

 

Selon Séverine Rey, les solutions à ce phénomène se retrouvent du côté de l’organisation de la société et dans l’éducation. «Du côté des parents, éduquer les filles comme les égales des garçons. Du côté du management d’entreprise, aller chercher les personnes compétentes avant même qu’elles ne postulent », explique-t-elle.

 

Référence

https://www.letemps.ch/suisse/hommes-rois-professions-femmes

 

Source

Non disponible

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés