RETOUR SUR LE SYMPOSIUM SUR LA SANTÉ DES FEMMES

ACTUALITÉS | 10 mai 2018

Dimanche dernier a eu lieu le Symposium sur la santé des femmes organisé par le Groupe d’intérêt en santé mondiale de l’Université de Montréal (GISMUM).

 

L’événement a eu lieu directement à l’Université de Montréal, plus précisément dans les locaux du pavillon Jean-Coutu. L’inscription ne requérait aucune contribution monétaire et incluait même le repas du midi.

 

Les 3 sex* vous offre un résumé des deux dernières présentations. En effet, nous n’avons pas pu assister aux deux premières qui portaient sur les thèmes suivants :

- Introduction sur les enjeux en santé des femmes, par Lydya Assayag, Directrice du Réseau québécois d’action en santé des femmes (RQASF) ;

- Accès aux soins et santé maternelle en Afrique de l’Ouest : Enjeux et pistes de solution, par Oumar Mallé Samb, Docteur en Santé publique de la Faculté de médecin de l’Université de Montréal (UdeM) et Professeur en Santé mondiale à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).

 

Défis éthiques et d’intervention en contexte interculturel : Le cas de pratiques traditionnelles telles que l’excision et l’infibulation

Bilkis Vissandjée, Professeure titulaire à la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal (UdeM) et Chercheure à l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM)

 

La conférencière a soulevé comment la notion d’éthique qui est liée aux pratiques traditionnelles peut affecter le recours aux soins des personnes provenant de cultures différentes. En effet, lorsqu’il s’git de la clitoridectomie, d’excision et d’infibulation, l’utilisation même du terme « mutilations génitales féminines » comporte un jugement ou une prise de position face à ces pratiques traditionnelles. Cela pourrait avoir pour effet de rebuter les personnes qui en ont subi ou qui ont une opinion en faveur de ces pratiques de consulter ou d’en parler avec leur professionnelle ou professionnel de la santé. La professeure suggère l’utilisation de l’expression « pratiques traditionnelles telles que l’excision et l’infibulation ».

 

Madame Vissandjée mentionne plusieurs enjeux liés à l’intervention médicale auprès de cette population, notamment les enjeux liés au contexte pluriethnique, de santé populationnelle, de communication et de responsabilité professionnelle. Au cours de la conférence, plusieurs questions éthiques sont posées, sachant que ces pratiques traditionnelles sont interdites par la loi. Finalement, Madame Vissandjée mentionne que la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada travaille présentement sur des lignes directrices pour les professionnels de la santé en lien avec cette problématique.

 

Les fibromes utérins

Aïssatou Sidibé, Infirmière et Présidente de Vivre 100 Fibromes et Yves-Keren Delanois, Infirmière et Secrétaire de Vivre 100 Fibromes

 

Les deux conférencières démystifient d’abord les différents types de fibromes utérins ainsi que les différents symptômes et conséquences qui leur sont associés. Elles en profitent ensuite pour partager brièvement leur témoignage et leur trajectoire médicale en lien avec la problématique. Plusieurs différences sont soulignées afin de mettre en évidence l’aspect unique et singulier de la réalité de chaque personne atteinte.

 

Une partie importante de la présentation de Mesdames Sidibé et Delanois est ensuite portée sur les différentes avenues possibles en termes de traitement et leurs implications. Elles mentionnent que le corps médical a tendance à suggérer la chirurgie, soit l’hystérectomie (traitement hautement efficace) sans nécessairement tenir compte des impacts négatifs possibles d’une telle procédure (infertilité, ménopause, etc.) ou offrir d’autres possibilités. Leur organisme vise donc à informer de façon éclairée les personnes atteintes de fibromes utérins afin de prendre des décisions adaptées à leur propre réalité.

 

Le comité organisateur de l’événement, le Groupe d’intérêt en santé mondiale de l’Université de Montréal (GISMUM), vous invite à suivre sa page Facebook afin d’avoir vent des activités à venir.

 

Pour conclure, n’hésitez pas à nous informer de vos événements à venir afin qu’ils soient affichés sur notre site Web*. Il se peut même qu’une de nos collaboratrices aux actualités y participe et effectue un retour comme celui-ci par la suite. Pour nous communiquer vos événements, écrivez directement au coordination@les3sex.com.

 

*Il est à noter que l’affichage d’événements sur notre site Web n’est pas disponible actuellement. Cette fonction sera de nouveau disponible dès le 1er septembre 2018. Si vos événements ont lieu après cette date, nous vous invitons à nous les faire parvenir. Merci de votre compréhension.

 

Référence

Les 3 sex*

 

Sources

http://fsi.umontreal.ca/faculte/corps-professoral/fiche/in/in14248/sg/Bilkis%20Vissandj%C3%A9e/

https://vivre100fibromes.ca/

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés