LUTTER CONTRE LE VIH ET L’HÉPATITE C : UN PROGRAMME D’ÉCHANGE DE SERINGUES DANS LES PRISONS

ACTUALITÉS | 16 mai 2018

Claudelle Nielly-Thibault

Le Service correctionnel du Canada a annoncé qu’un programme d’échange de seringues serait mis en place dans les prisons canadiennes pour lutter contre les maladies infectieuses chez les détenus.

 

Bien que la prévalence des infections telles que le VIH et l’hépatite C ait connu une nette baisse au cours des dernières années, elle demeure toujours beaucoup plus fréquente dans la population carcérale que chez les Canadiens en général.

 

La mise en place du programme devrait débuter par deux prisons; soit une pour hommes et une pour femmes, afin d’étudier la possibilité d’une implantation à l’échelle nationale.

 

Bien que plusieurs experts en santé se réjouissent d’une telle initiative qui, selon les estimations, devrait faire diminuer la propagation de l’hépatite C de 18 % par année, le syndicat des gardiens de prison s’oppose à cette décision. Selon ce dernier, l’échange de seringues pourrait nuire à la sécurité des gardiens et des détenus. On accuse également Service correctionnel du Canada de « fermer les yeux sur le problème du trafic de drogue en prison. »

 

Référence

https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/05/15/programme-echange-seringues-service-correctionnel-du-canada_a_23434999/

 

Source

Non applicable

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés