CHILI : DÉMISSION MASSIVE DES ÉVÊQUES EN RAISON D’UN SCANDALE DE PÉDOPHILIE

ACTUALITÉS | 21 mai 2018

Au début du mois, trois hommes sont allés rencontrer le pape, à Rome, à propos d’agressions sexuelles perpétrées par Fernando Karadima, un homme de foi chilien, reconnu coupable il y a 7 ans pour des actes pédophiles commis dans les années 1980 et 1990. Le silence qui régnait au sein de l’Église catholique chilienne a été dénoncé par ces victimes et le pape François leur aurait promis d’agir par rapport à ces accusation, contrairement à ce qu’il avait fait en janvier. En effet, lors d’un voyage au Chili, il avait défendu un évêque faisant, depuis 3 ans, l’objet de soupçons selon lesquels il aurait protégé le secret des crimes du père Karadima. Cet évêque avait d’ailleurs été nommé par le pape François alors qu’il était déjà soupçonné à ce propos.

 

Ainsi, le pape a fait parvenir un document aux évêques du Chili dans lequel il expose leur culpabilité par rapport à la destruction de preuves, à de la négligence quant à la protection des enfants, de « graves erreurs » liées à la gestion des dossiers des agressions pédophiles et à la perte de crédibilité qui accable l’Église catholique en raison de ce scandale. Les 34 hommes sont allés au Vatican pour s’entretenir avec leur supérieur et lui ont remis collectivement leur démission. Ce sera au pape de décider s’il les accepte ou les rejette. Par ailleurs, les hommes de foi ont déclaré demander pardon aux victimes, les remercier pour leur courage et leur persévérance et indiqué vouloir participer à leur processus de guérison.

 

Référence

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1101863/demission-eveques-chiliens-pep-francois-scandale-pedophilie

 

Source

Non applicable.

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés