L’IRLANDE DIT « OUI » AU DROIT À L’AVORTEMENT

ACTUALITÉS | 28 mai 2018

Depuis 1983, le 8e amendement rendait l’interruption volontaire de grossesse (IVG) illégale en Irlande, invoquant que le droit à la vie de la mère ne surpassait pas celui de l’enfant à naître. Toutefois, en 2013, une exception à cette loi a été acceptée dans le cas où la vie de la mère est en danger. Cependant, ni viol, ni inceste, ni malformation chez le foetus ne font pour leur part exception à la loi. En raison de cette législation parmi les plus restrictives d’Europe, de nombreuses femmes ont choisi d’aller se faire avorter dans d’autres pays où l’IVG n’est pas criminalisée.

 

Cette semaine, un grand changement s’est opéré lors d’un référendum sur la libéralisation de l’IVG. Les sondages préliminaires l’avaient déjà vu venir : le « oui » l’a emporté à 66,4 % et le premier ministre a annoncé que l’abrogation du 8e amendement serait fait d’ici la fin de 2018. Il a été proposé de légaliser l’avortement jusqu’à la 12e semaine de gestation lors d’une grossesse normale et jusqu’à la 24e pour des raisons de santé. Ce sont les jeunes de 18 à 34 ans et les femmes qui ont majoritairement voté pour le « oui », tandis que les personnes âgées se sont montrées plus conservatrices.

 

Cette victoire du camp pro-choix au terme de ce qu’on peut voir comme une révolution tranquille va dans le même sens que l’adoption du mariage pour tous il y a trois ans. On remarque que l’Église catholique a beaucoup moins d’influence qu’auparavant et que les jeunes militent davantage, peu importe leurs convictions.

 

Référence

https://www.ledevoir.com/monde/europe/528740/referendum-historique-sur-l-avortement-les-irlandais-ont-commence-a-voter?utm_campaign=Autopost&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1527270980

 

Source

Non applicable.

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés