SELON LA SOCIÉTÉ CANADIENNE DE PÉDIATRIE, LE STÉRILET DEVRAIT ÊTRE CHOISI AVANT LA PILULE CHEZ LES ADOLESCENTES

ACTUALITÉS | 5 juin 2018

Jeudi dernier, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) a publié un document annonçant que le stérilet sera désormais la première recommandation donnée aux adolescentes par les pédiatres canadiens, au détriment de tout autre moyen de contraception.

 

D’après une étude effectuée en 2010 par l’Institut de la statistique du Québec, un tiers des jeunes du Québec sont sexuellement actifs et environ 65 % d’entre eux ont recours à la pilule contraceptive comme méthode de contraception.

 

Sur papier, la pilule, l’anneau intravaginal, les injections de Depo-Provera et le timbre transdermique sont aussi efficaces que le stérilet (99 %). Cependant, cette efficacité n’est pas représentative de celle que l’on atteint dans la vie de tous les jours : « Dans la vraie vie, l'efficacité de la pilule, par exemple, est autour de 91% », dit le Dr Di Meglio. Puisque aucune intervention de la patiente n’est nécessaire dans le cas du stérilet, son efficacité reste à 99 %.

 

Il importe alors de favoriser les méthodes les plus efficaces et non pas de dévaloriser la pilule contraceptive.

 

Cependant, beaucoup d’inquiétudes et de mythes entourent le stérilet, par exemple, le fait qu’il engendre des infections pelviennes, ce qui est faux.

 

À noter que la Société canadienne de pédiatrie convient que l’utilisation des contraceptifs intra-utérins n’est pas la meilleure option pour toutes, pour des raisons variées et personnelles. Alors, il est affirmé qu’il faut être à l’écoute de ses patientes et avoir des discussions sur les différents moyens de contraception.

 

Références

https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/05/30/sterilet-recommandation-societe-canadienne-pediatrie_a_23447043/

https://globalnews.ca/news/4242184/teen-birth-control-iud/?utm_source=GlobalEdmonton&utm_medium=Facebook

 

Source

Non applicable

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés