UN DERNIER HOMMAGE À LISE PAYETTE

ACTUALITÉS | 10 septembre 2018

Mercredi dernier, une importante figure du féminisme s’est éteinte : Lise Payette. Âgée de 87 ans au moment de son décès, celle qui avait été ministre d’État à la Condition féminine auprès de René Lévesque a passé de nombreuses années à se battre pour les droits des femmes.

 

L’une de ses victoires les plus connues, en 1976, a été au niveau linguistique. En effet, Mme Payette a été la première à féminiser son titre en se faisant appeler, non pas « Madame le Ministre » comme on le fait encore aujourd’hui en France, mais bien « Madame la Ministre ». Elle a également demandé à ce que chaque ministère se dote d’un plan d’action par rapport à aux droits des femmes, a lutté pour que les femmes puissent donner leur nom à leurs enfants et pour qu’elles puissent divorcer sans prouver que leur mari les trompaient, a rappelé le besoin encore actuel de combattre les disparités entre les genres et la violence dont les femmes sont victimes et plus encore. Au-delà de la politique, elle a aussi su parler de féminisme, entre autres, à travers les téléromans qu’elle a écrits et les entrevues qu’elle a faites.

 

Il est vrai que Lise Payette s’est retrouvée au coeur de certaines controverses où sa dévotion pour le féminisme a semblé lui faire défaut, comme par exemple lorsqu’elle a recommandé à une victime d’agression sexuelle d’abandonner les poursuites afin de « la protéger ». Toutefois, de nombreuses femmes de la scène publique considèrent que de telles « erreurs » ne devraient pas obscurcir l’important travail de celle qui nous a quitté.

 

Références

http://www.lapresse.ca/actualites/201809/06/01-5195559-linfluence-feministe-de-lise-payette.php

https://www.ledevoir.com/societe/536150/lise-payette-une-feministe-de-la-premiere-heure

 

Source

Non applicable

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés