UNE FEMME ENCEINTE S’EST SUICIDÉE EN CHINE: PROVOCATION D’UNE GRANDE POLÉMIQUE

ACTUALITÉS | 11 septembre 2017

Emmanuelle Despaties-Nguyen

Le 31 août dernier, une femme sur le point d’accoucher et souffrant de douleurs aigues s’est suicidée après s’être fait refuser une césarienne à l’hôpital.

 

À Yulin, dans la province de Shaanxi, une femme de 26 ans, Ma Rongrong, s’est défenestrée du cinquième étage lorsqu’elle n’en pouvait plus de supporter les intenses douleurs reliées aux contractions.

 

Tandis que dans ce cas-ci, la cause du refus de l’intervention médicale (césarienne) n’est pas encore claire, les médias, affirmant que cette procédure chirurgicale est pourtant très banalisée en Chine, se demande dans quel contexte est-ce que cette césarienne a pu être refusée à la victime concernée.

 

Depuis la tragédie, la famille de la femme enceinte et l’hôpital se blâment et pointent du doigt mutuellement. L’hôpital atteste que l’époux de la défunte était en désaccord avec la césarienne lorsque les médecins lui ont conseillé cette procédure : ainsi, ils n’ont pas pu l’effectuer. Le mari, lui, contredit cette version et témoigne avoir été en accord avec cette intervention mais que l’hôpital ne la trouvait pas nécessaire.

 

Sur Internet a été divulguée une vidéo de surveillance dans laquelle on peut voir Ma Rongrong à genoux dans le couloir de l’établissement hospitalier. Cette vidéo controversée a provoqué de nombreuses réactions de la part des internautes. Quelques personnes émettent des hypothèses sur la famille de la victime comme quoi elle ne pouvait pas financièrement se permettre cette intervention. D’autres dénoncent la responsabilité gouvernementale puisqu’en Chine, le gouvernement encourage la diminution du taux de césariennes : « Les hôpitaux veulent limiter les césariennes et les familles ne veulent pas dépenser d'argent » affirme des personnes sur le site de microblog Weibo. Les valeurs traditionnelles de la famille en Chine comme quoi les femmes enceintes n’ont pas d’agentivité et sont souvent influencées par leur mari ou leur belle-famille ont également été mentionnées : « Simplement parce que sa famille n'est pas d’accord ? C'est quoi ces règles ? ».

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés