L’ÂGE DE LA PREMIÈRE EXPOSITION À DU CONTENU PORNOGRAPHIQUE MODÈLE L’ATTITUDE DES HOMMES VIS-À-VIS DES FEMMES

 

 

PRODUCTION SCIENTIFIQUE

Karolanne O’Keefe

15 août 2017

Date de publication

 

Mars 2017

 

Résumé original

 

La recherche a démontré que la majorité des hommes aux États-Unis visionne de la pornographie et que la consommation accrue de pornographie est liée à une adhésion plus forte aux normes masculines traditionnelles, telles que le comportement du «playboy» (c'est-à-dire la promiscuité sexuelle) et la valorisation du pouvoir sur les femmes (Kraus & Rosenberg, 2014 ; Mikorsi & Syzmanski, 2016 ; Tylka, 2014). De plus, le fait d’être exposé à la pornographie à un jeune âge a été associé à une consommation de pornographie plus importante au cours de la vie adulte (Hald, 2006). L'objectif de la présente étude était d'examiner comment l'âge de la première exposition à la pornographie et la nature de ladite première exposition (par exemple intentionnelle, accidentelle ou forcée) permet de prédire la conformité à deux normes masculines : le comportement du «playboy» et la recherche de pouvoir sur les femmes.

 

On a émis l'hypothèse que l'âge de la première exposition préviendra l'adhésion aux normes masculines du comportement du «playboy» et la recherche du pouvoir sur les femmes. En outre, on a émis l'hypothèse qu'il y aurait des différences significatives dans l'adhésion à ces mêmes normes masculines entre les participants déclarant que leur première exposition à la pornographie était intentionnelle, accidentelle ou forcée.

 

Deux éléments ont été utilisés pour évaluer l'âge de la première exposition à la pornographie et si cette exposition était intentionnelle, accidentelle ou forcée. Pour cet échantillon (N=330), l'âge moyen de la première exposition était de 13,37 ans (SD = 2,43), avec 43,5 % des participants indiquant que leur première exposition était accidentelle, 33,4 % indiquant qu'il s'agissait d'une exposition intentionnelle et 17,2 % indiquant qu'il s'agissait d'une exposition forcée. Le CMNI-46 a été utilisé afin d’évaluer l'adhésion aux caractéristiques masculines traditionnelles. La mesure se compose de 46 éléments avec un format de réponse de type Likert à 4 points (0 = fortement en désaccord à 3 = fortement d'accord). Seules deux sous-échelles ont été utilisées dans les analyses actuelles : la domination sur les femmes et le comportement «playboy». Pour cet échantillon, les fiabilités de cohérence interne pour les sous-échelles étaient élevées (= 0,81).

 

Référence

Bischmann, A., et Richardson, C. (2017). Age of first exposure to pornography shapes men’s attitudes toward women. American Psychological Association.

 

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs

http://journals.sagepub.com/doi/full/10.1177/0265407516631157