PRÉPARATION DE FIN DE VIE CHEZ LES CANADIENS DE LA COMMUNAUTÉ LGBT

PRODUCTION SCIENTIFIQUE | 23 AOÛT 2017

Karolanne O’Keefe

Date de publication

 

Juillet 2017

 

Résumé original

 

La recherche au cours de la dernière décennie a documenté les expériences historiques uniques et les caractéristiques démographiques des personnes âgées lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles et transgenres (LGBT). Pour explorer l'influence de ces variables sur la planification de fin de vie, des groupes de discussion ont été organisés dans cinq villes canadiennes (Vancouver, Edmonton, Montréal, Toronto et Halifax) avec des femmes lesbiennes et bisexuelles (n = 29), des hommes gay et bisexuels (n = 39) et des individus transgenres (n = 23) de 55 ans et plus.

 

Tous les groupes ont décrit avoir des difficultés à identifier des soignants potentiels et à engager d'autres personnes à discuter des problèmes de fin de vie. Les lesbiennes et les femmes bisexuelles ont souligné le besoin d'interventions communautaires; les hommes homosexuels et les hommes bisexuels, la confiance et l'héritage du VIH; et les personnes transgenres l'insensibilité des établissements de soins de santé.

 

Les résultats montrent à la fois les similitudes et les différences entre les groupes LGBT et, tout en se concentrant sur les expériences des groupes minoritaires sexuels stigmatisés, ont de larges implications pour d'autres groupes qui remettent en question les normes familiales traditionnelles. Les données de fournisseurs de services (n = 26) complètent les données LGBT.

 

Référence

De Vries, B., M. Gutman, G., Chamberland, L., Fast, J., Gahagan, J., Humble, A., et E. Mock, S. (2017). Preparation for end of life among LGBT older canadians. Innovation in aging, 1 (1). DOI : 10.1093/geroni/igx004.2203.

 

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs

https://www.researchgate.net/publication/318072426_PREPARATIONS_FOR_END_OFLIFE_AMONG_LGBT_OLDER_CANADIANS