COMPRENDRE QUAND UN PARTENAIRE SEXUEL N’EST PAS D’HUMEUR : L’APPÉTIT SEXUELLE AU SEIN DES COUPLES EN TRANSITION VERS LA PARENTALITÉ

PRODUCTION SCIENTIFIQUE

Karolanne O’Keefe

28 mars 2017

Date de publication

 

21 mars 2017

 

Résumé original

 

Les situations dans lesquelles un partenaire est intéressé à avoir des relations sexuelles, mais que l'autre partenaire n'est pas « d’humeur », sont communes dans les relations amoureuses. Nous étendons les travaux antérieurs sur la force sexuelle communale – autrement dit la motivation à répondre aux besoins sexuels de son partenaire - pour démontrer qu'en plus de la motivation à satisfaire le besoin sexuel d'un partenaire, le fait d’être « compréhensif » face à l’absence d’appétit sexuel chez son partenaire est directement relié à la satisfaction sexuelle et relationnelle.

 

Dans l'Étude 1, nous avons adapté une méthode de mesure de la force sexuelle communale poussant à avoir des relations sexuelles (SCSS) afin de créer une nouvelle mesure qui elle, mesure ce qui pousse à ne pas avoir de relations sexuelles (SCSN). Nous avons démontré que le SCSN est distinct du SCSS et est associé à plus de réponses positives et moins de réponses négatives lors d’une situation imaginaire de rejet sexuel. Dans l'Étude 2, le SCSS et le SCSN ont pu être associés directement à une plus grande satisfaction sexuelle et relationnelle chez les couples en transition vers la parentalité - un moment où de nombreux couples connaissent des changements dans leur vie sexuelle.

 

Le fait d'avoir un partenaire plus élevé dans le SCSN est associé à une plus grande satisfaction sexuelle et à une meilleure qualité de relation pour les nouvelles mères, mais pas pour les nouveaux pères, ce qui suggère que, pendant la transition vers la parentalité, il serait plus important pour les femmes d'avoir un partenaire qui comprend leur besoin de ne pas avoir de relations sexuelles.

 

Les résultats suggèrent que le fait de comprendre le besoin d'un partenaire à ne pas s'engager dans une relation sexuelle peut être un moyen supplémentaire pour les partenaires de prendre soin l’un de l’autre dans le cadre de leur relation amoureuse.

 

Référence

Muise, A., J. Kim, J., A. Impett, E., et Rosen, N. (2017). Understanding when a partner is not in the mood : sexual communal strength in couples transitioning to parenthood. Archives of Sexual Behavior, 64. DOI : 10. 1007/s101508-016-0920-2.

 

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs

https://www.researchgate.net/publication/315508547_Understanding_When_a_Partner_Is_Not_in_the_Mood_Sexual_Communal_Strength_in_Couples_Transitioning_to_Parenthood