L'INACTIVITÉ SEXUELLE CHEZ LES FEMMES TRANS: ENQUÊTE CANADIENNE

PRODUCTION SCIENTIFIQUE | 22 décembre 2017

Date de publication

 

Novembre 2017

 

Résumé original

 

La recherche en santé sexuelle concernant les femmes trans (individus assignés masculin à la naissance mais s'identifiant comme femme) s'est concentrée sur l'infection du VIH après des traitements médicaux. Pourtant, environ la moitié des femmes trans de l'Ontario, au Canada, ont déclaré n'avoir eu aucun partenaire sexuel au cours de l'année précédente. Par conséquent, nous avons identifié les facteurs sociodémographiques, sociaux et psychosociaux associés à l'inactivité sexuelle au cours de l'année écoulée chez cette même population.

 

Une enquête multimodale a été menée en 2009-2010 auprès des personnes transgenres (N = 433), incluant 173 femmes trans qui avaient déjà été sexuellement actives. Les fréquences et les modèles de régression ont été pondérés en utilisant les méthodes RDS II ; les ratios de prévalence ont été estimés à partir de modèles de régression logistique utilisant des prédictions marginales moyennes.

 

Chez les femmes trans sexuellement actives, 43% (IC à 95% [31, 55]) ont déclaré n’avoir eu aucun partenaire sexuel au cours de l'année écoulée. L'inactivité sexuelle était associée de façon indépendante à l'âge avancé, à l'abus sexuel durant l'enfance et au fait de résider à l'extérieur de la ville. Les femmes trans qui ont eu une chirurgie génitale pour changer de sexe étaient moins susceptibles d'être abstinentes, par rapport à celles qui ne l’avaient pas eu.

 

Le harcèlement transphobe produisant des niveaux plus élevés d'inquiétudes liées à l'image corporelle et sexuelle chez les trans étaient également associé à l'inactivité sexuelle, tout comme à une satisfaction sexuelle réduite. Les implications pour la recherche et la pratique clinique sont également discutées.

 

Référence

I.Scheim, A., et R. Bauer, G. (2017). Sexual inactivity among transfeminine persons : a canadian respondent-driven sampling survey. The Journal of Sex Research.  DOI : 10.1080/00224499.2017.1399334.

 

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs

http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/00224499.2017.1399334

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés