LES INDICES SEXUELS JOUENT UN RÔLE DANS LES ASSOCIATIONS QUOTIDIENNES ENTRE LES OBJECTIFS INTERPERSONNELS, LA DOULEUR ET LE BIEN-ÊTRE DES COUPLES QUI FONT FACE À LA VULVODYNIE

PRODUCTION SCIENTIFIQUE | 26 janvier 2018

Date de publication

 

Janvier 2018

 

Résumé original

 

La vulvodynie est une affection vulvo-vaginale idiopathique douloureuse qui a des conséquences sexuelles et relationnelles importantes. La plupart des femmes atteintes de vulvodynie continuent d'avoir des rapports sexuels, possiblement en raison d'un désir d’en tirer des avantages (par exemple, l'intimité) et d'éviter certaines conséquences négatives (par exemple, la déception du partenaire).

 

Cette étude a examiné les associations quotidiennes entre les objectifs sexuels d'approche et d'évitement, la douleur des femmes pendant les rapports sexuels et le bien-être sexuel et relationnel des couples, ainsi que le rôle médiateur des indices sexuels. Pendant 8 semaines, des femmes atteintes de vulvodynie (N = 101) et leurs partenaires ont rapporté leurs objectifs sexuels, leur niveau d’attention aux indices sexuels, leur fonction sexuelle et leur satisfaction relationnelle, et les femmes ont rapporté leur niveau de douleur pendant les rapports sexuels.

 

Les jours où les femmes et les partenaires visaient des objectifs d’approche plus élevés, ils constataient davantage de signaux sexuels positifs et se sentaient plus satisfaits sur le plan relationnel, alors que les jours où ils avaient des objectifs d’évitement plus élevés, les partenaires se concentraient davantage sur des indicateurs sexuels négatifs ; en conséquence, les partenaires ont alors signalé une satisfaction relationnelle moindre. Les jours où les femmes rapportaient des objectifs d'approche plus élevés, elles signalaient moins de douleur, et elles et leurs partenaires constataient davantage de signaux sexuels positifs, et les deux avaient des fonctions sexuelles plus élevées ; alors que les jours où les femmes signalaient des objectifs d'évitement plus élevé, leurs partenaires ont constaté davantage d’indicateurs sexuels négatifs, les femmes ont signalé une plus grande douleur, et les deux partenaires ont rapporté une plus mauvaise fonction sexuelle.

 

Les interventions doivent considérer les processus cognitifs affectifs au cours de l'activité sexuelle comme une voie par laquelle les objectifs sexuels ont un impact sur la douleur et l'adaptation.

 

Référence

Rosen, N., Muise, A., A. Impett, E., Delisle, I., Baxter, M-A., et Bergeron, S. (2018). Sexual cues mediates the daily associations between interpersonal goals, pain, and well-being in couple coping with vulvodynia. Annals of Behavioral Medicine. DOI : 10.1093/abm/kax046.

 

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs

https://www.researchgate.net/publication/322561620_Sexual_Cues_Mediate_the_Daily_Associations_Between_Interpersonal_Goals_Pain_and_Well-being_in_Couples_Coping_With_Vulvodynia

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés