PROBLÈMES DE COMPORTEMENTS SEXUELS PERSISTANTS ET TRANSITOIRES CHEZ LES ENFANTS

PRODUCTION SCIENTIFIQUE | 26 janvier 2018

Date de publication

 

Janvier 2018

 

Résumé original

 

Le but de cette étude longitudinale était d'examiner l'évolution des troubles du comportement sexualisé (SBP) sur une période de 2 ans dans un échantillon de 104 enfants âgés de 2 à 12 ans, comprenant 62 enfants ayant des antécédents d'abus sexuels infantiles (CSA).

 

Les parents ont rempli des questionnaires évaluant le PBS et les difficultés d'intériorisation et d'externalisation, au début de l’étude ainsi que 2 ans plus tard. Chez plus de la moitié (56,7%) des enfants ayant un SBP cliniquement significatif au départ, les comportements sexualisés ont persisté et sont restés à un niveau cliniquement significatif au fil du temps. Chez les enfants ayant vécu un CSA, 48,4% présentaient un SBP persistant, 27,4% présentaient une SBP transitoire, tandis que 19,4% ne présentaient pas de SBP cliniquement significatif au début et à la fin de l’étude. Le CSA a augmenté le risque relatif de SBP persistant 3,29 fois, et pour chaque augmentation d'une unité des scores de difficultés d'extériorisation, les probabilités de persistance de la SBP ont augmenté de 21%.

 

Les résultats suggèrent que le SBP consécutif au CSA, surtout lorsqu'il coexiste avec des difficultés d'extériorisation, restera probablement, au fil du temps,  à des niveaux justifiant une intervention.

 

Référence

Ensink, K., Godbout, N., Bigras, N., Lampron, J., Sabourin, S., et Normandin, L. (2018). Persistent and transitory sexualized behavior problems in children. Child Psychiatry and Human Development. DOI : 10.1007/s10578/017-0778-0.

 

Pour demander la production scientifique entière aux auteurs

https://www.researchgate.net/publication/322291217_Persistent_and_Transitory_Sexualized_Behavior_Problems_in_Children

 

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés