LES EFFETS DE L’EXERCICE SUR LA SEXUALITÉ DES FEMMES

PRODUCTION SCIENTIFIQUE |12 avril 2018

Date de publication

 

Mars 2018

 

Résumé original

 

L'exercice physique intense (aiguë) est associé à des changements temporaires du taux métabolique, de l'activation musculaire et de la circulation sanguine, alors que l'exercice physique fréquent (chronique) et constant facilite les adaptations durables qui améliorent ultimement la performance physique. L'exercice en général est connu pour améliorer à la fois la santé physique et psychologique, mais les effets différentiels de brèves périodes d'exercice par rapport aux régimes d'exercices à long terme sur la fonction sexuelle sont moins évidents.

 

Le but de cette revue était d'évaluer les effets directs et indirects de l'exercice aigu et chronique sur plusieurs aspects de la fonction sexuelle des femmes. Une revue de la littérature actuelle abordant les sujets de l'exercice et de la fonction sexuelle a été menée. Des termes tels qu’«exercice aigu», «exercice chronique», «fonction sexuelle», «excitation sexuelle», «désir sexuel», «lubrification», «douleur sexuelle» et «satisfaction sexuelle» ont été utilisés. Cette revue identifie les relations clés entre la forme d'exercice (chronique ou aiguë) et la fonction sexuelle.

 

Les améliorations de l'excitation sexuelle physiologique après un exercice aigu semblent s’expliquer par des augmentations de l'activité du système nerveux sympathique et des facteurs endocriniens. L'exercice chronique améliore probablement la satisfaction sexuelle indirectement en préservant le système nerveux autonome, ce qui améliore la santé cardiovasculaire et l'humeur. L'image corporelle positive due à l'exercice chronique augmente également le bien-être sexuel. Bien que peu d'études aient examiné l'efficacité des programmes d'exercice sur le long terme pour le traitement de la dysfonction sexuelle, les exercices ont atténué les préoccupations sexuelles dans deux populations cliniques spécifiques: les femmes ayant un dysfonctionnement sexuel induit par les antidépresseurs et les femmes ayant subi une hystérectomie.

 

Cette revue met en évidence les effets positifs de l'exercice aigu et chronique sur la fonction sexuelle des femmes. Les orientations pour de futures recherches sont discutées, et les cliniciens sont encouragés à adapter des prescriptions d'exercices spécifiques pour répondre aux besoins individuels de leurs patients.

 

Référence

M. Stanton, A., B. Handy, A.., et Meston, C. (2018). The effects of exercise on sexual function in women. Sexual Medicine Review. DOI : 10.1016/j.sxmr.2018.02.004.

 

Pour accéder à la production scientifique entière

https://www.researchgate.net/publication/324110860_The_Effects_of_Exercise_on_Sexual_Function_in_Women

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés