L’UTILISATION DES SERVICES DE SANTÉ CHEZ LES ADOLESCENTS VICTIMES D’ABUS SEXUELS : UNE ÉTUDE DE COHORTE APPARIÉE

PRODUCTION SCIENTIFIQUE |14 septembre 2018

Date de publication

 

Septembre 2018

 

Résumé original

 

Bien que l'abus sexuel pendant l'enfance soit reconnu comme un facteur de risque menant à des problèmes de santé physique et mentale chez l'adulte, on sait peu de choses sur la relation entre les services de CPA et l'utilisation des soins de santé dans le cadre de ces problèmes.

 

Cette étude visait à déterminer si les jeunes ayant été agressés sexuellement recherchent plus de services médicaux que leurs pairs issus de la population générale et si les adolescents trop vieux pour continuer de bénéficier des CPA utilisent les soins de santé différemment de ceux bénéficiant toujours des CPA (ceux n’ayant pas atteint l’âge de la majorité).

 

Une étude prospective de cohorte appariée a été réalisée afin d’évaluer l'utilisation des soins de santé de 481 jeunes victimes d'abus sexuel et de 481 témoins appariés. À l'aide de bases de données administratives provenant d'une assurance-maladie publique provinciale et d'une agence de protection de l'enfance urbaine, nous avons comparé l'utilisation des soins de santé à 17 et 18 ans en fonction des abus sexuels antérieurs et de l’accès ou non aux services de CPA.

 

Les résultats ont révélé que les jeunes agressés sexuellement étaient 5 fois et 1,6 fois plus susceptibles d'utiliser les services, ambulatoires ou non, pour un problème de santé mentale et de santé physique, respectivement, que les jeunes de la population générale. En outre, l'utilisation des soins de santé par les adolescents pour des problèmes de santé mentale est restée la même à 17 et 18 ans, quel que soit l'âge de fin d’accès aux CPA, tandis que l'utilisation des soins de santé pour les problèmes de santé physique augmentait à 18 ans comparativement à 17 ans.

 

Ces résultats suggèrent que le fait d'offrir des services CPA au-delà de 18 ans pourrait aider les jeunes victimes d'abus sexuel qui quittent le système de soins pour mineur et qui présentent plus de problèmes de santé physique à faire cette transition plus facilement ou avec plus de ressources.

 

Référence

Daigneault, I., Esposito, T., Bourgeois, C., Hébert, M., Delaye, A., et Frappier, J-Y. (2018). Health Services use of sexually abused adolescents aging out of care : a matched-cohort study funding source. International Journal of Child and Adolescent Resilience, 5(1).

 

Pour accéder à la production scientifique entière :

https://www.researchgate.net/publication/327537267_International_Journal_of_Child_and_Adolescent_Resilience_International_Journal_of_Child_and_Adolescent_Resilience_Health_Service_Use_of_Sexually_Abused_Adolescents_Aging_Out_of_Care_A_Matched-Cohort_S

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés