LA POLYVICTIMISATION ET CONTINUUM DE L’ABUS SEXUEL DANS UN CAMPUS COLLÉGIAL : L’INFLUENCE NÉGATIVE DES PAIRS AUGMENTE-T-IL LA PROBABILITÉ DE VICTIMES MULTIPLES?

 

PRODUCTION SCIENTIFIQUE |14 septembre 2018

Date de publication

 

Septembre 2018

 

Résumé original

 

Bien qu'il existe maintenant une littérature abondante sur les agressions physiques et sexuelles dans les établissements d'enseignement supérieur, cet article élargit cette connaissance en examinant le continuum de violence sexuelle de Kelly et le concept de polyvictimisation.

 

Sur un campus où 44,9% des femmes ont déclaré avoir été victimes de harcèlement et 61,4% de harcèlement sexuel, cet article se penche sur les femmes victimes d’abus répétés ou divers, allant des appels téléphoniques obscènes au harcèlement en passant par le harcèlement sexuel et l’abus sexuel. Les femmes qui ont subi de multiples abus sont étudiées à l'aide des données de l'enquête sur la qualité de vie sur les campus menée dans un grand collège résidentiel de la partie sud-atlantique des États-Unis. L’influence négative des pairs, et en particulier le fait d'avoir des amis abusifs, augmentait la probabilité de victimisation multiple.

 

Référence

Dekeseredy, W., D. Schwartz, M., Nolan, J., Mastron, N., et Hall-Sanchez, A. (2018). Polyvictimization and the continuum of sexual abuse at a college campus : does negative peer support increase the likelihood of multiple victimization?The British Journal of Criminology. DOI : 10.1093/bjc/azy036.

 

Pour accéder à la production scientifique entière :

https://www.researchgate.net/publication/327480422_POLYVICTIMIZATION_AND_THECONTINUUM_OF_SEXUAL_ABUSE_AT_A_COLLEGE_CAMPUS_DOES_NEGATIVE_PEER_SUPPORT_INCREASE_THE_LIKELIHOOD_OF_MULTIPLE_VICTIMIZATIONS

 

 

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés