LE CORPS FÉMININ VIEILLISSANT, LES NORMES DE BEAUTÉ ÂGISTES ET L’EXCLUSION SOCIALE : DE L’INTÉRIORISATION À LA RÉSISTANCE

 

 

PRODUCTION SCIENTIFIQUE | 7 septembre 2017

Karolanne O’Keefe

Date de publication

 

Juillet 2017

 

Résumé original

 

La préservation de la jeunesse est un problème majeur dans les sociétés occidentales, ce qui entraîne la prédominance des normes de beauté âgistes. Notre recherche vise à déterminer si ces normes ont un effet négatif sur les femmes âgées et les amènent à faire l'objet d'une exclusion sociale.

 

Favorisant une approche qualitative, cette recherche repose sur des entrevues individuelles avec 20 femmes âgées de 64 à 83 ans, d'une durée moyenne de 1h 45, et analysées à l'aide d'une approche thématique. Les discours des participantes révèlent l'internalisation des normes de beauté axées sur la jeunesse et la pression perçue pour les atteindre. Même si certaines femmes se sentent socialement exclues par d'autres personnes en raison d'un corps vieillissant, ces normes de beauté âgistes conduisent principalement à l'expérience d’une auto-exclusion sociale (le choix de vêtements, les activités sociales nécessitant de dénuder le corps, l’engagement dans de nouvelles relations intimes).

 

Cependant, les résultats révèlent que beaucoup sont critiques vis-à-vis de ces normes de beauté, mettant en évidence leur disposition négative face à l'exclusion des corps féminins plus âgés.

 

Référence

Wallach, I., Chamberland, L., Lavigne, J., Beauchamp, J., Duford, J., et Miller, G. (2017). The aging female body, ageist beauty norms, and social exclusion : from internalization to resistance. Innovation in Aging 1(1). DOI : 10. 1093/geroni/gx004.2284.

 

Pour accéder à la production scientifique entière

https://www.researchgate.net/publication/318069667_THE_AGING_FEMALE_BODY_AGEIST_BEAUTY_NORMS_AND_SOCIAL_EXCLUSION_FROM_INTERNALIZATION_TO_RESISTANCE