LE GENRE DE L’ÉCOLE EN FRANCE. DE LA MIXITÉ À L’INÉGALITÉ OCCULTÉE. EXPÉRIMENTATIONS ET PROPOSITIONS DE TRANSFORMATIONS

PRODUCTION SCIENTIFIQUE | 7 septembre 2017

Karolanne O’Keefe

Date de publication

 

Septembre 2017

 

Résumé original du livre

 

L’ouvrage étudie la question des « programmes cachés » (« hide curriculum ») d’éducation dans l’école en France au travers des préjugés et des stéréotypes liés aux inégalités des filles et des garçons et au genre. À cet effet, il tente de revenir sur la genèse historique et anthropologique du concept de genre tout comme sur celle de l’avènement de la mixité dans l’enseignement primaire et secondaire en France.

 

En produisant un certain nombre d’histoires ou de biographies singulières (par exemple des premières femmes docteures de l’Université de Montpellier), il montre notamment comment, paradoxalement, c’est fréquemment par le truchement du monde ecclésiastique que les premières femmes pourront obtenir une éducation suffisante leur permettant de porter un regard critique sur leur statut et de s’orienter vers une émancipation féminine. Par ailleurs, en étudiant des statistiques larges (P.I.S.A., G.D.I, G.I.I., criminalité, travail domestique...), il inscrit l’école française dans un contexte social et international.

 

À la suite de ces considérations générales sur le genre, la mixité et l’égalité filles-garçons à l’école et dans la société l’ouvrage produit de nombreuses analyses et expérimentations corollaires visant à améliorer l’égalité filles- garçons à tous les niveaux d’enseignement, de la maternelle au lycée.

 

Référence

Gleyse, J. (2017). [i]Le genre de l’École en France. De la mixité à l’inégalité occultée. Expérimentations et propositions de transformations[i]. Paris : Connaissances et Savoirs.