HÉTÉROSEXUELLE, MOI? : OUI, NON, PEUT-ÊTRE

TÉMOIGNAGE

Mademoiselle

16 décembre 2016

Jeune vingtaine, nouvellement engagée pour un emploi, vêtue de rouge et arborant mon nouveau baume à lèvres : je tombe de ma chaise en voyant ma nouvelle collègue! CE QU’ELLE EST MAGNIFIQUE!

 

Ayant habituellement un langage non verbal assez transparent, je tente de bien cacher mon jeu. On jase, on jase, ça n’arrête plus. La beauté est une chose. Être intéressante en est une autre. C’était un 2 en 2. Brillante, charismatique et articulée… Je suis instantanément sous son charme!

 

Déni, refus d’y croire parce que…c’est bien connu, je suis hétérosexuelle! Je laisse le temps passer, plusieurs, plusieurs semaines. Après tout, on ne se voyait presque pas. Les mois passent et je reste toujours silencieuse, à plus ou moins penser à celle qui avait semé un doute dans mon esprit.

 

Est-elle l’exception à la règle ou bien se peut-il que j’aie réellement une attirance physique et affective envers les femmes?

 

Au-delà de mes nombreux questionnements, j’en suis venue à la conclusion qu’il fallait que je lui dise… Après tout, c’est un beau compliment que de plaire, non ? Touchée, elle l’a bien pris, mais il va sans dire que cela m’a pris tout mon petit change pour lui en parler.

 

Je vous dis déjà le punch : il ne s’est rien passé et il ne se passera probablement jamais rien de sérieux émotivement et physiquement entre nous deux. Il y a des raisons qui font en sorte que la vie nous a menées sur d’autres chemins, où le temps a… j’imagine, bien fait les choses. Pour moi, il est difficile de le dire ainsi puisque j’ai le mal d’amour… Je suis probablement dans ce que je peux qualifier de « peine d’amour ». C’est la faute du temps! Mais comment en vouloir à la vie, qui a l’habitude de si bien faire les choses ? Je la laisse faire son travail.

 

Je me dis que la vie met des gens sur mon passage pour une raison spécifique.

 

Peut-être vais-je relire ce texte dans 10 ans et trouver ce mal d’amour ridicule… Chose certaine, actuellement, il est bien réel. Je peux aussi vous dire qu’il est spécial de remettre en question son orientation sexuelle/identité sexuelle en début vingtaine. Tout ce qu’on a vécu est remis en question et on cherche à se tester…

 

Cette femme m’a fait vivre ce qu’aucune autre personne,  peu importe son sexe, ne m’a fait vivre.

 

Je prends le temps d’écrire, ici, ce que j’ai sur le cœur puisque je ne peux en parler à personne… Du moins, pas comme je l’exprime ici. Certes, j’ai des amies, mais elles me protègent parce qu’elles m’aiment. Je sais ce que c’est puisqu’on se soutient entre grandes amies de pousse-pousse comme dirait ma préférée...

 

Je lui souhaite tout le bonheur du monde, à elle et à son amoureuse. Elle sera à jamais spéciale dans mon cœur et elle le sait très bien. Elle aura été la première. Peut-être sera-t-elle la dernière? Une chose est certaine; la vie est remplie de belles et précieuses surprises. Rien n’arrive pour rien.

 

Je me compare à l’arbre sur l’image ci-dessus.

 

Faites-vous votre propre conception de la chose

© Les 3 sex*. 2017. Tous droits réservés